Succès du premier festival Boogie-Swing 137

Ouest France - Tinténiac - Publié le 23/05/2016 à 01:04


Une nouveauté qui a beaucoup plu, les danseurs à un rythme d'enfer.

Ces trois dernières années, la soirée jazz, organisée par Gilles Blandin et son équipe, avait connu un vif succès. Cette fois-ci, on est passé à la vitesse supérieure avec une très belle première édition du Boogie-Swing 137.

Samedi soir, c'était l'apothéose avec le grand concert. Il a réuni près de 300 spectateurs, qui se sont régalés pendant plus de trois heures. Dix grands musiciens qui ont joué dans des compositions très diverses, du seul en scène à la totalité dans un final échevelé avec cinq pianistes sur deux pianos, deux batteurs sur le même instrument, deux contrebassistes et un saxophoniste.

Et puis, nouveauté, la présence de trois couples de danseurs au rythme effréné, des danseuses virevoltantes comme leurs jupes et toujours très souriants. Un spectacle qui a régalé le public.

Précédemment au concert, les deux nouveautés ont fait le plein dans la salle Roger-Rebours du Sim (Syndicat intercommunautaire de musique). Vendredi soir, le trio Gilles Blandin a enchanté son public et samedi après-midi, Louis Mazettier a fait montre de toute sa virtuosité dans une anthologie du jazz, jouant tous les types de jazz qui se sont succédé depuis plus de 80 ans.

Une réussite qui en appelle d'autres, dès l'an prochain. En attendant, il est toujours possible de voir l'exposition photo sur le jazz au Sim jusqu'à la fin de la semaine.